Dune

Une partie de la pyramide c'est toi Le regard du Sphinx c'est toi Et moi le grain de sable qui passe P.07

Continuer la lecture

Education Nationale ou nos gouvernes mentent.

Où est l'Enseignement Passionnel monsieur ? là où se chasse un coeur. en extérieur ? oui mais là c'est un crime, un coeur en extérieur c'est comme chasser le futur avec un masque de raison derrière un ministère. Où est le saignement professionnel monsieur ? là où s'écoule le temps. en vain ? Rien n'est vain quand on parle de la vie sauf si écrire est fait avec une encre avinée.

Continuer la lecture

Sortez les couverts !

-Tout c'est que je voulais c'est être avec toi -et moi je voulais juste être avec toit -tu cherchais donc une couverture ? -oui je sais tu parles d'une tuile ! -allez on se tire de là et on laisse une ardoise !

Continuer la lecture

LES TROIS SYSTEMES D’EDITION

Voilà donc un texte très intéressant de notre ami Jacques Herman sur l'édition , texte auquel je souscris aussi. La nouvelle édition est en marche portant en elle le meilleur du livre et du monde de l'électronique du présent. Il semble que beaucoup de gens ne saisissent pas très bien la différence entre compte d'éditeur, compte d'auteur et compte à flux tendu. Il est vrai que ce dernier est tout à fait récent…

Continuer la lecture

Ashes to Ashes -David Bowie

Do you remember a guy that's been In such an early song I've heard a rumour from Ground Control Oh no, don't say it's true They got a message from the Action Man "I'm happy, hope you're happy too I've loved all I've needed to love Sordid details following" The shrieking of nothing is killing Just pictures of Jap girls in synthesis and I Ain't got no money and I ain't got no…

Continuer la lecture

Les mots ne sont que des lèvres…

Pour que l'on s'en souvienne les mots doivent devenir vos lèvres, traqueuses de vos désirs, menteuses et fières aux baisers. Pour pas qu'on se méprenne et ne voir qu'un fouet, qu'une cravache, que l'on se plait à dénommer pensée, mais dénommons là vraiment et elle n'est qu'un coup de trop. Et frapper n'est plus caresse, n'est plus que violence. les mots ne peuvent pas être à la main comme un sabre ne le…

Continuer la lecture

Complainte pour un rêve d’étain.

Et les larmes de sang qui jouent le goutte à goutte si j'étais fait d'acier c'est de ma main la rencontre j'y refais le compte de toutes mes nuits sans lune et ça ne s'arrête pas j'y refais le compte de toutes mes blessures et là je ne puis plus compter sur cette chair moite et ivre au dessous et ça ne s'arrête pas Si j'enfilais les gants pour mieux encore cogner et…

Continuer la lecture

Sur

je pense donc je me fuis : désertion de lettres Je dote l'ombre entre les mots de morceaux de chair et ce qui en coule n'est que le nombre de mes sentiments, brulés aux néons, défaillir au néant. S'enfuir pour ne plus être, ne plus courir pour ne plus paraître, fermer les yeux au final. Même si ce final ment. Surtout. Sur tout. j'ai donné souvent sans compter, mais recevoir ? j'ai donné…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License