Chanson pour Alex

photo credit: jakub.szestowicki   J'ai compté une par une toutes les gouttes et ça retombe je sais c'est terminé je les ai laissées toutes chuter on dit que ça marque la fin un gout de violette l'espoir peut même s'arrêter pourquoi rester là     À compter un par un tout nos baisers je les vois passer chaque soir on y pense demain sera un jour meilleur mais je les vois passer et…

Continuer la lecture

Lettre à Alex-8-Lettre à Grégoire

Je doute, Grégoire, que tu attendes encore réponse de ma part, d'ailleurs il est si tard... D'autant que tes mots ne m'étaient pas adressé. Je ne suis pas Alex, ni ton ex, ni ton futur non plus d'ailleurs. Je ne suis qu'une infinie parcelle de ton présent, instant fugace qui deviendra passé à peine prononcé, prêt à être décomposé à coup d'imaginaire qui recompose sans fin les souvenirs à venir... Oui, je te…

Continuer la lecture

Lettre à Alex-7-Peine à comprendre

Pauvre Alex, tu peines à comprendre, encore que, tu rimes à surprendre, tous les écarts de langue age, comme une maison qui découvre le tangage. Mon coeur certes ne te chéris plus, car je n'ai plus rien à chérir, tout a brûlé, et des cendres, même celles de décembre, rien ne peut renaître, même l'envie de ton corps sain, qui me donne seulement envie de vomir après avoir lu tes mots. Comme si…

Continuer la lecture

Lettre à Alex-6-D’Alex à Grégoire.

Enfin libérer ma voix, dégager mes mots de leur gangue basaltique, les rouler dans ma bouche jusqu’au sang. Je n’ai jamais cru en toi. Il ne suffit pas de tendre la main pour toucher, pour saisir celui à qui l’on pense. En moi, le sec. En moi, le désert sans ombre. En moi ta folie à porter, transporter ailleurs. Pour recommencer ou pour en finir. Je me lève, absente, parmi les débris, les…

Continuer la lecture

Lettre à Alex-5- Belle Infortune et si noire ode

Alex, il est beau de juger, même s'il est trop tard, il est beau de se mentir, plutôt que de s'enfuir. Je tenais à la vie, elle me tient encore, alors dis lui merci. Je tenais à la vie, et là c'est elle qui me retient, comme un soleil s'ouvre en rayons, comme une feuille porte ton nom sur l'érable de la maison. A l'apex, on s'habitue à tout, la carte sauverait ici…

Continuer la lecture

Lettre à Alex-4-Le désert d’Alex

Tu sais, je ne me sens affecté, infecté. Il ne suffit pas de savoir nager sur le sable pour ne pas craindre d’avaler l’ombre comme dessert. Il ne suffit pas de nageoires au coté pour pouvoir voler dans l’onde comme désert. Et je regarde pousser les ailes, noires, si noires. Quel sera donc cet oiseau ? Une bulle de noirceur qui traînera ses guêtres au sol ? Et une bulle sait elle voler,…

Continuer la lecture

Lettre à Alex-2eme passage.

from http://www28.brinkster.com/vyvyan/index.asp ,thanks. Je ne suis pas grand, je touche terre pour l’éternité, pour une danse qui ne se fait pas, pour ce tango que tu ne veux pas cadencer avec moi, pour cette fève que dans la galette tu ne cherches pas, comme ce triste symbole d’une baignoire remplie de sang, voulant me vider, en te serrant dans mes bras, ou me serrant dans les tiens, quoique non, je n’aurai plus la…

Continuer la lecture

Lettres à Alex-2-Lettre à Grégoire

from : http://damaged.anime.net , thanks. Grégoire, ainsi tu souhaites partir et tu comptes sur moi pour te lancer une corde de secours … Attention tu pourrais bien t’y pendre. Je doutes que tu aies frappé à la bonne porte, mais comme tu le sais elle n’est jamais close, alors je vais te répondre. Rester pour l’amour dis-tu ? Excellente raison, je reste parce que je t’aime, tous les deux nous allons tout vivre…

Continuer la lecture

Lettres à Alex-Lettre Une

Alex, tu le sais, ces images ne sont que fortuites. Le stress et ma condition littéraire font que ma folie, mes raisons n’en sont plus. Alors les pensées fugaces par instant, quand le trop plein ne laisse comme envie que de trouver le bouton stop. Le silence, le repos, la quiétude, alors oui peut être le néant, peut être. Prendre le dernier train, le laisser approcher, toutes lumières allumées, et sauter… s’écraser sur…

Continuer la lecture

Correspondances-Lettres à Alex

Lettres à Alex Lettre Une Alex, tu le sais, ces images ne sont que fortuites. Le stress et ma condition littéraire font que ma folie, mes raisons n’en sont plus. Alors les pensées fugaces par instant, quand le trop plein ne laisse comme envie que de trouver le bouton stop. Le silence, le repos, la quiétude, alors oui peut être le néant, peut être. Prendre le dernier train, le laisser approcher, toutes lumières…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License