Boom…

Dan laissait filer les mots sur le papier, fallait que ça sorte, tout explosait en lui : "des larmes de sang qui trainent sans cesse but my heart boom s'il peine hurlant des hauteurs les ames de tout mes saigneurs sans chaines but my heart boom limaces collants les arthropodes débilités par le temps onéreuses détresses d'un stress qui se cache à lui même sans cesse je cherche un baiser qui couvrira ma…

Continuer la lecture

Double face…

[...) deux faces d'une même médaille non ? dit Jeanne c'est comme ça à l'origine qu'une nation se construisait, sur des valeurs communes, mais des origines différentes. Alors tous ici nous avons eu un choix à faire, alors que tout un chacun ne choisit jamais, préférant le confort restreint de sa petite vie. t'as déja vu ce vieux film "la traversée de Paris" ? Léon opine : oui avec cet acteur formidable Gabin…

Continuer la lecture

Les mots ne sont que des caresses…

"les mots ne sont que des caresses mes balles ont le froid dans le sang elle brulent et saccagent les coeurs les chairs elles ecrasent les tyrans de la loi tyrans sans foi sans droit qui abiment nos vies..." Dan laissait les mots tomber d'eux mêmes sur le papier, pas durs, pas dur du tout de se laisser aller, les larmes étaient là, marre de tuer pour se libérer, marre de saccager la…

Continuer la lecture

Europe 2015…

Les mots s’alignaient sur son cahier. Un simple stylo bic comme on n’en voit plus guère à cette époque où le papier n’a plus cours. L’encre noire traçait des mots épars qui souffraient comme cette Liberté qui s’était enfuie. Il écrivait, il recopiait, sans relâche, page après page, trois strophes d’un poème d’Aragon. Il y avait de la douleur, il y avait de la peine, des mots que l’on vit que l’on transporte,…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License