Du haut du bas

 

 http://www.myspace.com/celimaginair 

 

 

 

Du haut on se regarde jusqu’en bas
tout au bas

Du bas je remonte doucement j’ai la main comme je peux
douce ou brulante des fois tout ce que je veux

Du haut tu me souris
duo on se sourit

C’est encore loin mais ça se rapproche
le chemin comme à réchauffer les pieds alors

Du bas même si j’aime le ton de ce nylon
j’ote ou je déchire ?

Du haut vers le bas plonge notre désir
du bas vers le haut monte notre plaisir

Entre morning and evening

 

Une morning attitude

pour une happening habitude

sur un fil je remarcherai

sur tes fils je démarcherai

déboucher les ombres qui résistent à nos souvenirs

et tout ça en quelques mots avant de trop trembler

ça mériterait oui

ça mériterait un grand fond de whisky un grand fond de plaisir un grand fond de nos désirs

ça hériterait jusqu’au bout du plaisir cette onde délicate et folle

nuée d’une tendre passion

 

 

Une evening certitude

pour une happening habitude

qui se porterait bien même avec mes tremblements

 

Ça serait bath non ?

tellement qu’ensuite on prendrait un bain nous ensemble ce me semble

 

 

 

photo de Chris

Sable_ et c’est là sur la plage

12.Sur la plage

Al Maury

 

 

Mes mots feront la distance posés sur ta peau en plein d’errance mes mots s’inscriront dans ta danse et aux larmes des loups se teinteront de sable noué

Mes pas se calmeront dans les vagues aux larmes perlées de lune se dorant d’un matin sur la plage dune pour calmer la distance

Mes doigts laisseront parler la chair crue s’abimant eux même dans tes cheveux se retrouver liés par les boucles et l’horizon presque doré

Tes mains s’abimants sur le vent tes doigts qui terminent leur route dans ma bouche et ma langue dansante au majeur se calme ensuite en disant pouce pouce bien sentencieusement

 

Et oui c’est l’alarme dans les cieux l’amour se fait sur cette plage et rien n’y peut se tourner tout est face de face tout s’efface lorsque c’est le début le temps d’en recommencer des jours parce que pour les nuits tout se cache tout se cadre dans un flot de lumière jaillie se posant sur tes seins pour me guider vers toi et me donner un autre parfum

Sable de là va

Smokers Outside the Hospital DoorsImage via Wikipedia

Tu reposes ta main

Encore sur l’aube

Personne encore pour y croiser tes lèvres

Reposes ta main

Là bas sur la mienne

On dira good bye à tout le monde à chacun on poursuivra sur le cap notre horizon de la Belle Espérance

Tout ce que je tais c’est ce que nous savons l’été qui se voue des bulles lointaines sortant de terre et pas du verre pour une fois c’est un amour geyser poursuivant le ciel de sa touffeur de ses couleurs acides

Tout ce que je sais là moi qui me tais la tête reposée sur tes genoux tout ce que sais c’est que je sable comme je sabre à contre courant les yeux penchés dans ton décolletée j’y croise d’autres rivages moi qui reviens d’une land lointaine rouge de terre et noir de peau de toutes les beautés brulées le soleil l’ami qui s’accroche à nos vies et à l’âpre Liberté si Belle

 

 

http://amicale-des-bretons-champigny-joinville.over-blog.com/

Sable 6

 

 

Horizon parrainage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes apparences lourdes de savoir

mes longs doigts posés sur tes lèvres

est que tu rêves encore de notre Histoire

même si le ciel à la couleur de l’eau

moi c’est du sable bleu que je porte dans la poche de mon polo

 

Mes apparences lourdes de sagesse

celle là je sais que je te la dois

j’ai maintenant sous la langue le goût de ton corps

même si l’horizon lui n’est plus tout bleu

j’utiliserai de mes mains ce sable pour te le rebâtir

même si notre horizon à la pâleur du soir

je te le dis mon amour il y a encore et toujours de l’espoir

 

Pour deux peaux ou pour de beau

nous deux c’est libre comme l’amour dans les flots

Eli Eli toi que jamais je n’abandonnerai

Sable 5

http://www.aphoenix.ca/

 

Marcher sur une bouche

pour qu’elle s’ouvre

à peut être des baisers

à peut être

pour qu’elle s’ouvre

 

Ou d’un tu dois sur les lèvres

pour empêcher la parole

nos tu doigts pleins les mains

qui se prennent en points déposés reposés

nos tus doigts pleins les yeux à se les couvrir

et s’affranchir d’écrire

 

Murmurer c’est ivre mes quelques pas

sur tes pas tout de suite

y suivre le chemin d’une lune à te sourire

d’un masque à ne plus saisir

maintenant que tu es là

souriante même quand je ne te vois pas

je te vois encore j’ai les yeux fermés

pas encore couché je me relèverai

et encore une fois je reviendrai

 

Eli Eli vers celle que je n’abandonnerai pas

 

‘remix 2006-2008, juste pour tes yeux comme tout ce sable que je dresse devant toi Ô ma Belle Lectrice’