L’ode à l’urgence

Comme il est court le vent qui se pose nu sur un dos lent à se parcourir de rêves et ni l’océan des saisons ni les peuples des désirs tombés au fond du tout qui s’enfuit quand tu toi loin t’effaces du monde non ni… Comme il est éternel ce chemin qui se révèle alors là quand je me moi loin dosant l’amour chatoie et danse une poussière d’ode à ces souvenirs de…

Continuer la lecture

Cendres contre cendres

Chaque fois tu fermes les yeux sans trembler sans pleurer quand je tombe tu ne fais que parier sur la lune de papier que mes mots sont et las bien trempés que d'autres astres aussi détrompés vers la fin que rien ne tombe Chaque fois tu fermes les yeux que cela me rend envieux sans rire sans médire et j'allume tous les fossés trop pleins de sang je sais faut pas vraiment en…

Continuer la lecture

Climat

Il te dira que le climat c'est le poids du silence dans ses mots et que pour cela la lune en fait des flambeaux qu'elle lance comme les vents pour se briser en rideaux de pluie, il te dira que le soleil c'est un étang pour le rire et qu'a fin de se souvenir de tout il plie des papiers en papillons et replie ses papillons en d'autres revers de lys, et tout…

Continuer la lecture

J’espère qu’il est assez beau

Oui si je pouvais comme les autres gnomes puiser au fond de mes émois faire de ma terre le plus grand des pavois que de cette fin je traine les lambeaux de mes chairs vers un puits de lumière s'il existe Je caresserai les cendres car tout ici finit en noir surtout quand la chair brule de toute passion je caresserai mes cendres car je ne suis plus rien Plus vite j'y connaitrai…

Continuer la lecture

Et il pleut quand il, peu si peu…

Si tu me vois je le sais aussi, le manque, d'images comme de rage, si tu me vois et moi quoi alors, tes yeux, ta peau qui se froisse, et le vent délasse, si tu me vois, moi rien, si la vie d'image c'est naitre dans son cœur à l'autre part oui une part s'en fuit Si tu me choix l'oreille vagabonde vague à bonde qui s'emplit et oui sent ce parfum de…

Continuer la lecture

Luuna

La lune est morose Non c’est mes yeux qui pausent La lune est bien rose Et c’est la vie qui s’engage par là, des mots chassés par les bulles qui sortent de mes poings Je sais que ton cœur n’est pas un enfer mais que le feu y réside pour ça je ne suis jamais loin Ta lune est bien rose Comme un animal qui s’expose Nu dans toute sa beauté Ta lune…

Continuer la lecture

Elle fait La Lion.

Elle écrit sur deux rangs des mots comme elle doserait la vie si elle faisait des enfants, elle écrit tendrement mais les gens ne sont plus là, les étoiles Avec tout ça elle ne sait pas alors ses doigts tracent des mots, à quelle heure se remarquera son sourire, mais eux ne sont plus là, et lui, dans, les étoiles Désirer savoir une seule chose et c'est tout noir là voilà dans l'effroi…

Continuer la lecture

Dans les matins loin ailleurs…

Est-elle dans la latitude bleue de l'enfer celle qui se dresse au mieux des dix doigts qu'elle porte en griffures amincies Quand elle s'ébroue c'est dans la neige que les flammèches tombent en pluie c'est ainsi qu'elle pose sa colère Quand elle se dresse sur les pieds hauts de la lune c'est aussi qu'elle s'ennuie et que le voyage ne fut pas bon ni le vin d'ailleurs non ni celui d'ailleurs cet endroit…

Continuer la lecture

Tu sais.

Tu sais il est temps j'ai le cœur au lent droit qui longe oui qui longe et comme il pleut ton corps j'ai les larmes bien en chair Tu sais Quand tu reviens vers moi comme chaque matin Quand tu reprends ton cœur de ma main Le vois-tu le voile de la nuit qui retombe c'est un funeste chagrin Des nuées de pleurs et mon sang qui s'en va au froid Et lorsque…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License