Unital 3 – Primitif

Sur le sol image Belle soie sauvage Comme une enfant sage Rideau de laine orage Non plutôt un baiser sans rage Une enfance Sans la délivrance Ultime comme une errance Dans ce beau pays de France Il s’est promené Même juste malmené Si ses rides l’ont abîmé Rien n’a pu le briser Parfois seule femme Parfaite en bouchère Creusant sa chair de sa lame Alternant le feu la nuit la lumière C’est quand…

Continuer la lecture

Unital 4-Décisif

Personne ne m’a ressemblé si mort Ni même rassemblé plus fort Pour m’aimer à m’étrangler au bord Comme cœur qui rive le sang en matador J’espère de ce livre une extinction Décisive En fête nous rassembler autour d’un océan Au fait nous préparer, vivre un temps à la longueur du ruban Ce n’est pas terriblement sympathique Mais revivre une autre fois dans une fleur Vaudrait mieux que terminer comme ça pathétique Je sais,…

Continuer la lecture

Unital 5-IF

Si je marche sur un monde fermé Masqué d’une paire de lunettes rondes Mal refermées C’est pour lisière sur la fenêtre de mon cœur Rêver seul et en finir vite Si je me frappe le front sur la muraille C’est pour que l’envie s’en aille Que le sang qui coulera alors que mon corps défaille Puisse enfin refermer définitivement la faille. Triste ? Mausolée M’en fous tu m’as jamais connu Tu m’as collé…

Continuer la lecture

Unital 6

Ne sens tu rien venir. Calendrier Verlaine coté janvier Jaune de presse et de matière On se ressemble cavalier bleu sur le papier Et comme richesse la longueur néfaste d’un cimeterre Plume céleste comme mise en orbite Eclair de stress posé sur le lac océan de ma peau Laisser croire que le sang rose pale dans ma bite D’amarrage n’est que dureté avant lever de rideau Sur le champ courbe marchand de migraine…

Continuer la lecture

Unital 7

Nous, les épuisés du désir Portés par les larmes du dernier empire Celui qui mène à nous même et au pire Nous sommes des lames abîmées par nos délires Et les cimetières sont pleins de nos cœurs De nos rivières trop lâches, de nos douleurs Que reste-t-il à clamer sinon nos peurs, Nos envies de rire ou de mourir sans chaleur ? Unital 7 P. 2005 01 14

Continuer la lecture

Unital 8

Des deux rides sur le décor Tu profites jusqu’à l’or Des horizons matadors Comme couverts de ruisseaux morts Tu profites matamore. En désir en sursis Comme ici A minuit Des deux rides sur ton corps Ton cœur rayonne encore Caresse ton âme Laure Comme envers moi tu restes dans l’accord En délire en ennuie Souffrir du vide de la nuit De l’hiver jusqu'ici. Unital 8 Pant 2005-01-07

Continuer la lecture

Unital 9

Le vent et la sève Qui coulent du bord Et du fond des lèvres Océan qui hurle trop fort Peau caresse et souvenir ennui D’une tristesse calendaire soucis Larme austère gendarme bleu nuit Fumeterre calame pipe de pierre fruit A quoi tout cela sert Pisser au pied du réverbère Même dans ce rêve Herbert Ton cœur ne fait qu’errer solitaire Un peu plié coté crane Un peu docile coté alarme Un peu de…

Continuer la lecture

Unital 10

Tonnerre et rimes ouverture littérale D’un tonneau où se caresse le mal- Aise d’un soupir infernal Violons et massacres aux regards subits Et si elle avait au temps besoin de lui Que les souvenirs détrament son cœur du bruit Tonnerre et crimes fermeture carcérale D’une prison au sourire animal Fadaise d’un baiser matinal Unital. Pant

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License