Catégorie  2005-Pour mémoire

L’été

l’été c’est fait pour mourir s’évaporer dans les airs de ‘aimez-vous’ sur le sable, ou en dessous dans les enfers et parmi nous encore et si l’été c’était l’enfer le feu des âmes qui brûlent les corps des histoires folles…

Faux

Des faux, comme des calumets, que l’on balance hors de fumée Des faux qui grimacent sous le linceul bleu nuit de nos envies, mais toujours huées Des faux courageuses mais solitaires, vaincues même si parfumées Des faux orages pour faux…