Complainte pour un rêve d’étain.

Et les larmes de sang qui jouent le goutte à goutte si j'étais fait d'acier c'est de ma main la rencontre j'y refais le compte de toutes mes nuits sans lune et ça ne s'arrête pas j'y refais le compte de toutes mes blessures et là je ne puis plus compter sur cette chair moite et ivre au dessous et ça ne s'arrête pas Si j'enfilais les gants pour mieux encore cogner et…

Continuer la lecture

G.

Comme si, C'est comme si peu, Comme si elle, Sans ciel. Et sans ciel manque l'essentiel. P. 2005 03 31

Continuer la lecture

E.

Jumeaux les coeurs acides préfèrent tous deux brûler Plutôt que d'attendre un cygne qui ne sait plus chanter. P. 2005 03 28

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License