ELSA – CHANSON DES SACRIFIES

pleurez nos ames à demi consumées nos attaches encores se sont trop habituées et à nos coeurs restent liées pleurez nos coeurs de trop de larmes débordés c'est de dommages que ces griffes du temps m'ont fait saigner et malgré tout sauvage à l'amour attaché c'est des fleurs rouges que je fais pousser sur cette terre gachée où ces corps sont tombés et mes roses de sang resplendissantes transforment le cauchemar en un…

Continuer la lecture

SOLEIL.

J’ai un soleil qui fugace S’est enfui vers l’infini Ne me laissant pas de traces Sauf des empreintes de nuit A l’Automne c’est bien dommage Mes Roses se sont éteintes d’ennui A l’encontre de mes Hommages Distingués de tant d’Envie Alors j’ai repris en otage Mon pinceau teinté de bruit De ces ombres je deviens le Mage Qui allumera ces lieux de Vie… C’est un couloir habillé de nuages Qui s’étend loin dans…

Continuer la lecture

ECLAIRAGE DE NUIT

Y a un soleil dans ma nuit Qui éclaire mon infini Un excès d’inconscience Dans ces couloirs pleins de bruit J’aimerais combler la distance Qui me sépare de mes amis Et ce malgré les circonstances Qui m’ont égaré dans l’ennui C’est dans ces voitures sauvages Qui franchissent tant de Nuit Que j’ai trouvé ton image Qui peuplera mon Ciel de Lit Alors j’ai attaché dans ces couloirs des nuages Peints même pas en…

Continuer la lecture

JULIETTE

Hivers qui tremble au coeur du printemps Odieux mensonge du vent qui part devant C'est un non-songe ces moeurs d'auparavant C'est un clair signe du ciel d'autant Ivresse maccabre du vieux paysan Qui traine son âme depuis vingt ans Tendresse insigne de ce triste Jean Qui peine au ciel si noir souvent Alors c'est vrai c'est un mensonge, tout ces mots qu'on aligne, pourtant je sais qu'il y a dedans des sourires tendres,…

Continuer la lecture

TROP

Sous ma peau des perles d'eau Des éclairs, des groupes de mots Trop de Toi Dans mon cœur des étoiles Des masques, du feu, des voiles Trop de Peur Parfums de Scandales C'est l'envers qui nous désole C'est "l'Apers" qui fait de nous des fantômes Alizés élisez mes mains Pour qu'enfin il y ait un Destin Trop peu de Foi Trop peu de Toi C'est l'hiver qui nous nuit Et nous enterre à…

Continuer la lecture

DES-ERRANCES.

j'ai laissé là sous ma peau quelques épines acérées qui valent bien l'amertume cruelle de tes mots j'ai laissé sur le tas mes aventures, mes désirs quelques idées que j'avais de trop pour partir loin où le vent nous rend tous idiots j'ai marché au devant de mes histoires afin qu'ici bas ma vie ne soit qu'un geste transitoire pour les gens et leur quant à soi j'ai laché ma vie et de…

Continuer la lecture

Poète

" Un prêtre du songe qui rêve dans un entre songe Un silence entier qui tremble dans ses mains nouées Comme nos illusions sont belles Un prince vêtu de soie grège Qui court enflammé sous la lune Et dès que le soleil paraît Soie n’est plus que linceul sombre d’éternité Ainsi vont nos mains Ainsi se passent les mondes Tu es riche le matin Les silences sont pleins de ta musique Nos roses…

Continuer la lecture

LIBELLULE

Une forêt de possibles naissent aux deux manoirs Où il était une fois le silence en horizon Une amie qui pleure dans un autre monde Assise au coeur des songes, son absence Est l'ivresse du soleil au coeur de mes ans Je l'ai aimée ma mie mon étrangère Je l'ai gardée au sein du monde entier Et pourtant dans quelle étrangeté elle erre Je ne connais pas son sourire, son éclat sur ses…

Continuer la lecture

MIROIR

c'est le vent qui décide et qui s'engouffre au coeur des océans de platine au temple d'argent caché derrière ce verre déteint je le cherche mon amour pour toi dis moi miroir qui brise les âmes que tu es le sauveur de ma flamme dans cette étincelle qui règne dans tes yeux c'est le souffle du monde pour moi dans cette souffrance et ces verres brisés c'est ma souffrance qui cherche ta délivrance…

Continuer la lecture

IMAGINEZ

Imaginez nos étriers comme des étrangers en ciel collé imaginez nos peurs cachées comme des anges bleues damasquinés ce ciel qui fuit nos horizons est jaune pâle comme un vieux garçon qui baigne seul dans un seul flacon comment prier pour des âmes tendres comment savoir combien il faut attendre et cette femme qui court veuve d’un vieux discours et d’un amour perdu s’imaginer que mes rêves s’envolent s’imaginer que ton coeur frivole…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License