Remix—La chanterelle

Pant----remix du grand 1dex& «Chanterelle » -------------- J'arrive sur le sol comme une nuée sur le seuil. Je pose un seul regard ignoré sur la porte, la rue est « ignorable », la rue est sagace, peuplée des ombres de la réalité moderne, pas celle de Modène, celle de la rue « 18 salissures à la une », « 18, vomissures à la lune » . J'avance comme on tombe, c'est vrai que je bois trop, déjà c'est trop, y penser encore avant c'est trop, toujours trop. Mais le blues comme le rock ça lamine, le blues écartèle, et le rock avide des dissections solitaires, voire des aversions solidaires, ça fait mal, ça découpe, ça lacère comme une coupe en vif sur l'onde, et tu sais que c'est vrai, déjà trop vrai, d'avance c'est vrai.

Continuer la lecture

Vos gestes me blessent—ReMIX.

Comme réponse au magnifique texte de Lisa Anna, du même titre, mais vu du coté masculin. Mais pour une fois, je reste dépassé par la qualité de son texte, et mes mots sont bien en dessous, mais bon, j'arrive plus à améliorer. Ferai je mieux la prochaine fois ? là, las, la fatigue actuelle ne me permet guère plus. ----------------------------------- Les draps sont noirs comme la souffrance du monde, et les rumeurs qui…

Continuer la lecture

Vos gestes me blessent

Vos gestes me blessent, vos mains me parcourent et s’emportent je vous sens m’envahir, et graver sur le bord de mes lèvres vos messages insolents, confidences omniprésentes. Notre bal mortel a commencé... L’indécence de votre désir : goutte à goutte lent et froid, rythme des aveux singuliers, mes veines lâchent, vos espoirs me plaquent au murs, je sens mon corps s’effondrer sous la force de vos caresses. Vous êtes glacé mon amour !…

Continuer la lecture

Remix-Cavale version Private Joker

Elle... marche dans la ville anonyme, flâne, garde les yeux au ras, du bitume, refuse les regards, s’interdit l’espoir : d’une rencontre, d’un sourire, d'un hasard, qu'importe. Elle connait l’humain, se sent trop bien seule : prendre le risque d’un échange de non-compréhension ? Inutile. Les pas... qui guident vers rien, marcher au gré des envies, pas errante, pas perdante. Simplement marcher, encore, et penser encore… marcher, penser… marcher encore, penser encore… marcher,…

Continuer la lecture

Remix-Cavale version Pant

La poursuite n’est pas une suite, elle n’est qu’une alternative, un essai, un mot tracé, placé sur un instant, et un instant ça gèle, ça casse, ça se brise, et ça disparaît. Elle marche, elle pose un pas après l’autre, se cachant derrière chacun de ses pas, tentant de disparaître aux autres, de flâner en elle-même, de se faire une déraison dans une raison, une apparition dans une autre dimension. Et les yeux…

Continuer la lecture

Remix-Cavale

Elle marche dans la ville anonyme, elle flâne… gardant les yeux au ras du bitume, elle refuse les regards, s’interdit l’espoir… l’espoir d’une rencontre, l’espoir d’un sourire… à quoi bon, elle connait l’humain, elle se sent trop bien seule, que pour prendre le risque d’un échange de non-compréhention… Ses pas la guident vers rien, elle marche au gré de ses envies, pas errante, pas perdante… simplement elle marche, encore et pense, encore… elle…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License