Virginie 9

Comme il est beau cet amour Qui mène à la lumière Les aubes rouges de l'enfer. Et belle contrebasse Où sont les cordes sur lesquelles jouer De mes envies? Dauphins de noir encrées Plongent au corps de l'oeuvre, Point d'orgue il ne reste que le toucher Qui s'immole lui en mon corps . Pant.2003.

Continuer la lecture

Virginie 8

Ce soir nous sommes ici Novembre couvre de feu Mon regard Alliance subtile ta chair en motifs Mes ombres en plein cintre Et en plein coeur Je meurs? Pant.2003.

Continuer la lecture

Virginie 7

Sur tes mondes d'écorce pointent les ardeurs du désir Envolent elles ta peau libre vers plus loin Les ombres de ta peau. Ocre,feu des abrugges pour mon sang, S'effilent de tes seins des lacs de feu Pleins de promesses contenues. Si tes mains te sont libres Parlent elles de moi?Comme une écorce mutine? Et ces chaos de couleurs,bleus corporels, Rouges opaques,et lutines transparences Sait on jamais si ... Ce n'est pas une ombre…

Continuer la lecture

Virginie 6

Au fil de l'onde qui charme tes contours Une lionne au coeur nu Emerge lascive Expectative... L'amour est il un cadeau? Pant.2003.

Continuer la lecture

Virginie 5

Des liens de lumière qui tissent Des ombres dans ta chair Un ruban qui étire ton corps Et ta peau diaphane qui couvre à peine Dejeté ce regard qui me cherche Pant.2003.

Continuer la lecture

Virginie 4

Sur tes mondes d'écorce pointent les ardeurs du désir Envolent elles ta peau libre vers plus loin Les ombres de ta peau. Ocre,feu des abrugges pour mon sang, S'effilent de tes seins des lacs de feu Pleins de promesses contenues. Si tes mains te sont libres Parlent elles de moi?Comme une écorce mutine? Et ces chaos de couleurs,bleus corporels, Rouges opaques,et lutines transparences Sait on jamais si ... Ce n'est pas une ombre…

Continuer la lecture

Virginie 3

Encore un lien,un effort Tes yeux qui cherchent mon corps Et la mouche à sa place, Tiers point sur ce derme abricotier. Puis je un soir trouver Un soir,abris cotier Pour cette tempête improvisée. Pant.2003.

Continuer la lecture

Virginie 2

Quand se pointent en horizon Ces ombres sanguines peintes comme peau, Ces liens mécaniques qui tendent ta chair Sont une parure à ta beauté. Pant.2003.

Continuer la lecture

Virginie 1

j'ai vu ce regard tendu sous ces yeux apeurés Ce corps redressé par ces glacis de bleu Ta chair comme unique soleil. J'ai vu ce coeur qui se bat contre les attaches. Et là les ombres se cachent. Pant 2003

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License