Default image

Patrick Duquoc

Jour 6

La question du jour c’est quel poids en baisers fait un poisson silencieux ? Cela dépend il de la vitesse de la vague ? Quel est l’intensité du flux. Et la couleur de la queue de l’écureuil ? L’endormissement hivernal…

Voilà oui jour 5

Formule week end. Avant l’autre formule contact. Formule sens. Alors comment opère-t-on ? Voilà. Question majeure alors qu’on ne rêve que de rester mineur. De fêter l’enfance à l’infini. Fi donc de ces adulties qui ne deviennent souvent que balbutiements…

Jour 4

Et bien bonjour sous la pluie. Chroniques du Poisson Silencieux. Sur Google+. Plus pratique. Avec un train qui fait ses annonces à l’envers. Vrai que je me sens de retour depuis quelques jours. De retour. D’un lieu qui n’était pas…

Jour 3

Hélas fatigué je sens poindre au coeur de notre nodalité soleil est lune, comme l’arrivée d’une brindille. Semblant porter un genre de chatouillis, voire de pétillement, ce qui en soi en fait une brindille du troisième type. Comment ceci va…

Jour 1 et 2

« Laisser passer ce qui passe, demeurer dans ce qui demeure«  Extrait de l’analyse du Logion 42 évangile de Thomas, J.Y Leloup Comment trouver un rapport entre notre Carpe Diem, et ce Logion 42, voir avec l’évangile de Thomas ? Peut…

1- Je n’y crois plus

– Je n’y crois plus. Le whisky tournait sans fin dans le verre. Assis, il posait son regard dans ce louvoiement circulaire. -Je n’y crois plus. -Tu devrais être un peu plus positif. Tu mets Elisabeth de coté me semble.…

N’oublie pas.

  tu me suces, tu me croques, n’oublie pas je ne suis pas un bonbon tu me mords, tu me saignes, n’oublie pas ma chair est sans pareille tu m’assommes, tu me tues, n’oublie pas je ne suis pas ton…

À ir…

Un jour trahir. Un jour mourir. À …ir, à …ir. Et si j’ai les lèvres en couteaux, je ne tremblerai plus. Et si j’ai mes larmes en faisceaux, j’espère que le froid leur fera découper quelques chairs. Un jour trahir.…

Un gout amer…

Rien ne sert de courir il faut juste se retourner, fermer les poings, hausser le ton. Premier poing, tout au fond de la main, cette gamelle que tu tends, est-elle pour moi le chien ? remplie d’eau croupie, envahie de…

1182

Si j’avais inventé la lune soleil tu te marierais et mes paupières définitives fermées se couleraient de suint Si j’avais parlé l’aube Aurore tu m’aurais pardonné mes tristesses comme mes faiblesses coulées dans d’étroits défilés Mais je ne suis que…