l’insupportable désordre de l’Amour /1

Et donc voilà le premier texte sur cette thématique. Pas trop de désordre encore, ni d’insupportable…

 

 » sous une approche clean language » clin d’oeil à mon ami Frédéric Quié et à quelques autres amis maniant le clean avec élégance.

Le-tatouage-plume

 

Et quelle genre de caresse est cette caresse ?
C’est comme une plûme brulante… comme un torrent courrant tout au fond de moi, et cette plûme se laissant emporter…
Et c’est brûlant comme quoi ?
comme la lave qui passe sous ma peau… comme la lave qui rencontre le torrent, comme la plûme qui se consume et il ne reste que la lave toujours plus présente et brûlante…
Et où est cette lave brûlante ?
Juste sous ta main… juste sous tes doigts… juste sous la pulpe… juste sous le pouce qui se pose, sous l’index qui roule… juste sous la pression de tes doigts
Et où plus précisément ?
là…juste là…
Et qu’aimerais tu qu’il se passe maintenant ?
que jamais cela ne cesse… ou que cela recommence…
Et quel genre de recommence est ce recommence là ?
Plus fort, plus intense, plus profond, plus délicat encore si jamais c’était possible…
Cela te va si nous arrêtons là ?
non…non…
On va passer en off mon aimée… Et que jamais cela ne cesse…

Laisser un commentaire