Terriblement fatigué. Lire ce texte de Maitre Mô c’est terrifiant, c’est aller au fond d’un soi que l’on ne peut pas aimer. Cette fange qui colle à l’humain, sans fard.

Terrifiant car nos relations humaines sont si …

J’ai même du mal à penser, poser quoi ? Des mots, pour dire quoi ? Des choses, et pourquoi ? Comme si dire changeait la force des choses d’ailleurs ou d’ici.

Le devenir humain, c’est en tournant au plus près de la roue dans les vagues, s’abandonner et tourner, loin de l’humanité, loin du cœur, loin de la pensée, des mots, des ailleurs et des ici. S’abandonner alors oui, se laisser passer soi même, ne pas demeurer non.

Le devenir humain c’est parfois ne plus vouloir l’être, c’est ni lettres, ni mots, c’est ni sens, ni contresens, ni roses, ni matelas, ni rivières, ni vagues.

Les flux flots ? Si seulement ça, si, seulement, ça. Pour atteindre le noûs, le reste je n’en veux plus là. NON.

 

http://maitremo.fr/2011/10/31/rien-nest-jamais-juste/

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Creative Commons License