Trempé.
Dégoulinant.
Et là tout me transporte en Ys. Vois tu entre les rafales je me suis senti accueilli. Celtiquement parlant.
La roue dans les vagues était acceptée hors du flux flots. Ou c’était me dire que le flux flots c’était partout qu’il fallait juste mettre son coeur au diapason.

Et l’écureuil me diras tu.
C’est vrai cette precipitation dans la preparation c’est aussi un bout de moi. Je suis aussi le ceuilleur de noisettes. Celui qui provisionne.

Et là mes lunettes pleines d’eau.

Un souvenir. Les flots. Une question. Les flots ou le flux ? Une autre question. Le flux ou les baisers ? Je ne veux choisir.

Je roule. Je tourne. Disque anté solaire.

Je ne dispense pas de lumière j’en attrappe à chaque tour car là soleil est lune alors que chez toi lune est soleil et là voilà tu es lumière du matin. Comme un éclat d’aube sur lequel j’ai pu poser une main.

Et comme ça, en séchant. Je peux déposer sur cette aube toi le flux de mes baisers flots.

Tendrement dans la lumière.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Creative Commons License