Et bien bonjour sous la pluie.
Chroniques du Poisson Silencieux. Sur Google+. Plus pratique.

Avec un train qui fait ses annonces à l’envers.
Vrai que je me sens de retour depuis quelques jours.
De retour.
D’un lieu qui n’était pas moi. Un retour grâce à toi et à ce nous et à cette formation.

Si comme voilà tout était un tout. Si ce tout était un jour cela serait un mardi. Le jour de Mars. Guerre ? oui contre soi pour avancer toujours. Pour plonger sur la roue ou avec. Suivre la roue et être elle. Accompagner et devenir. Devenir ou revenir.

C’est là que je place le retour. Vers l’Autre. Vers l’ailleurs. Vers le vent de nos baisers flux flots. Ce qui flux sera encore. Ce qui flux germera flots.

Revenir ? redevenir. Ce qu’on à pu être juste avant de basculer, juste le moment où on a quitté la roue. et que ça tourne plus. La roue dans les vagues tu vois c’est plus que moi. C’est aussi toi. C’est flux flots qui nourrit le mouvement.

Et l’intense s’y fie. Voilà.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Creative Commons License