Private Investigations. Dire Strait.

Le chemin qui s’annonce, les mots en sont lourds, les mots signent, et moi
je singe ou je saigne
de mon sang quelques roses, et un peu d’huile pour la roue dans les vagues, la route dans les vagues, car je me sens partir avec elle, sur la route dans les vagues, suivre le flux flots et voir, percevoir, loin ?

percer voir ? car serait ce un voile qui te recouvre, serait ce une lumière qu’il faut franchir, serait ce une lune qui remplacerait le soleil ?

un pas près de l’autre, et je te vois là Carl, quelques pas, Amadeo, et loin des pas, des pas encore,
encore
encre l’encore avec cet ichor

encore encrer, ancrer mes pas sur cette route, avancer, m’avancer vers toi, vers toi ? où est ce toit ? ce qui me recouvre d’un nuage d’encre, ce qui me recouvre d’un nuage s’ancre, s’ancre en moi, une encre de lumière, une ancre positive, aimantant le soleil où la lune, aimant autant le soleil que la lune.

Et dans cette fuite des baisers ? dans cette fuite juste les baisers, dans cette fuite justement des baisers, dans cette fuite ajustement de baisers, dans cette fuite lent mais ajustement de temps de baisers, tant de baisers, loin d’amour, loin d’âme Our ? où se raccroche encore le thérapeute, en Essénie près de lui, se raccroche car il est bas, acceptant, acceptant ce qui est. Et laissant passer ce qui passe.

Demeurer dans ce qui demeure, oui je demeure, oui je demeuré, là
demeurer, « demourir » ? s’éloigner de la mort ? non se départir de mourir, demeurer dans le flot flux ne pas s’évanouir ne pas disparaître, dire pour apparaître tout au contraire, tout à son avantage, chevaucher un … chevaucher car Chevalier, et chevaucher une car fou. jusqu’au carrefour, car fou, et ne pas savoir quel chemin prendre, mais le prendre avec lui.

Cet article a 2 commentaires

  1. Tu ne perds rien de ton talent, du mot tu le balances en riccochets il devient autre et le même prenant tous les sens. Contente de te lire

  2. Merci Lutin, reprise récente, pause en ce début d’année, mais je compte reprendre les Chroniques du Poisson Rouge.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Creative Commons License