Un gout amer…

Rien ne sert de courir il faut juste se retourner, fermer les poings, hausser le ton. Premier poing, tout au fond de la main, cette gamelle que tu tends, est-elle pour moi le chien ? remplie d'eau croupie, envahie de ce qui me tuera. Ou est ce toi la victime derrière les barreaux, quettant d'aventure une obole à ta misère ? Ou encore, reine du couteau, salope de guerre, tu excites la pitié…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License