Tout ça n’est qu’un rêve

Tu me cueilles de nuit

me désertifie de jour

même si ton jardin se secrète

où se perdent tes lèvres ?


Tu me recueilles une nuit

me perd en si

même si en sol je t’aime d’un coté secret

où trouver l’autre morceau de ton baiser ?


Ilya tout ça n’est qu’un rêve


 » Va plus loin, le passé est passé ; va, écoute cette brise légère, ce souffle puissant, cette parole née de ton plus intime désir; va, ta foi, ta confiance, ton fol amour, ma bien aimée, t’ont mise au large, tends tes voiles et que vive le vent… » Leloup, une femme innombrable


Tout ça n’est qu’un rêve mon fol amour, mon bien aimé, t’ont muse au large, les mots tombants drus comme pluie, et âpres sont les vagues tempêtes où se cachent toutes les lettres de feu, tout ça n’est qu’un rêve Ylia


Tu me voulais dans le noir

me touchais d’un vent plein d’espoir

me couchant comme le soleil au même moment du soir


J’abrite autre chose chéri je me défend attention mon coeur

Je te suis de toute façon, va, ma foi est en toi, tu t’espar

contre mes coupes mes tailles mes lames mes éclats

mes tailles mes étoupes mes larmes mes rires

Je te suis ou je suis


Tout ça n’est qu’un rêve, écoute cette brise légère, dit-il, ça va mal, elle me soigne mais la douleur ressurgit, guérir ça fait mal tu le savais ?


Le visage passe parce

que

Je suis né d’autre chose d’un grand frein sur la lune et me sourire avant l’aube oui que dis tu sous

je suis nu partout

je reviens je reviens je

pour ne pas luire pour ne plus mourir pour vivre et s’enfuir reste à dire

je suis malheureux disposé sur un coin de mur

à quoi je sers encore

je suis nu et je vais

oui va dans l’inconnu pousse le trépas pour le très bas oui va

comme ça

s’il te revoit

c’est son choix

presque sa croix

je suis nu mais mon corps bat encore

je suis vu c’est trop fort

met ma lune dans ton coeur habille moi

de toi

4 commentaires

  1. Sun dit

    « t’ont muse au large »…une faute de frappe ou c’est voulu? Phonétiquement ça fait « ton museau large » ça prête à rire.

    Tu fais parler deux personnes c’est ça?

  2. Sun dit

    Sinon, j’aime bien. C’est assez épuré pour du Pant, tu aéres, tu dépouilles à tous les niveaux (forme et fond). C’est bien. Enfin, je fonctionne comme ça question écriture, alors mon avis n’engage que moi 😉 .

  3. Marlou dit

    Tout comme une Musik calmante Pant … j Aime ce texte … !!!

     » Tu me recueilles une nuit

    me perd en si

    même si en sol je t’aime d’un coté secret

    où trouver l’autre morceau de ton baiser ?  »

    « Ont muse au large  » tout comme dans l espace la lune de l un habille le soleil de l autre …

    baiser

  4. pant dit

    Chère Sun
    oui le jeu de mot est voulu, il a aussi sa place dans le rêve…c’est en effet un jeu entre il/elle, Ylia est indéfini, disons qu’il est la personnification d’un amour partagé, et que l’adressage virevolte, explication simpliste et simplifié.

    et oui j’aère, j’ai besoin en ce moment, merci pour le fonctionnement 🙂

    oui Marlen lune et soleil, il/elle, tout est en opposition/union

Laisser un commentaire