2 pensées sur “Dominique A- La relève”

  1. « Nous deux avec la mer
    avons connu un plaisir isocèle
    une saison mortelle
    au rythme de l’amour de dieu
    un mariage bleu et blanc
    et blanc et bleu
    mais le rouge était une voix
    la même pour toi et moi
    qui nous rendait la vie possible à terre
    Et pourtant jamais plus nous ne serons pareils à ceux d’hier
    puisque nous deux avec la mer… »

    Angèle Vannier extrait de « L’amoureuse Alchimie »

    Ah ces femmes poètes inconnues la plupart du temps, au mieux méconnues. Au moins Musset, Vigny ont eu leur heure de gloire et la joie de quelques yeux. Mais elles, elles sont passées comme des étoiles en clignotant, belles et silencieuses. Ignorées. Y a t’il une plus grande perte, une plus grande erreur pour l’humain que d’ignorer la beauté…

Laisser un commentaire