Du feu comme du peu

Du peu comme du rien

marcher seul voire même très loin

En revenir oui peut être

D’une triste lune un calembour

de quelques cendres une faim d’amour

Un feu de raison au coeur des lettres

4 pensées sur “Du feu comme du peu”

  1. Voilà un temps que je suis ici à te lire Pant … Ce texte vient me chercher vraiment … c est mon ressenti mon moi depuis un temps … touchant … touchée … !!!

    Comme quoi les mots posés ont se les appropient selon notre état d Âme de l instant … !!!

    Je prend … enfin je t emprunte (sourire) le tout Poète afin d y poser mes couleurs … en espérant atteindre le résultat voulu … !!!

    Autre merci … et une bonne fin de semaine à toi

    Baiser
    (je comprends pas moi pourquoi il y a aucun commentaires sur ces mots (sourire) )

  2. Eh bien merci Marlen de réveiller ce vieux texte, j’espère que tes couleurs trouveront le chemin qui te conviendra !

  3. And then he sais…
    « I beleived the sun was there »…
    And he smiled away…
    Then the light stole far away…
    until It dissapeared…
    He lost his way…
    A pebble stayed stuck in his shoes…

  4. Merci à toi Pant … ici te répond que mes dessins mes couleurs à venir … ont bien trouvé le chemin qui me va (sourire)
    Te montrerai le tout une fois terminé

    Baiser Poète

Laisser un commentaire