Mois  mai 2008

Pour l’encore de quelques heures

  Je tuerai la douleur et ses oiseaux                                                                    Deux malheurs J’écraserai sous les nerfs mes mots                                         En perlant quelques douceurs J’irai mieux en soufflant d’autres maux                  En souffrant comme un idiot J’irai mieux Mais j’irai surement jamais…

Berry—Le Bonheur

Nous allons mourir demain, oui si vrai moi qui ne sait où et quand mais qui commence à sentir la peur en moi. Alors devrais je prendre cette belle philosophie en main avant de plus pouvoir rien faire ?  …

Peut-être ?

  Je sais la nuit, je sais. Le matin quand j’y arrive c’est tenu, pressé, exprimé, plus rien de soi, tout contre à refaire.   Le matin c’est l’après noir, l’après soir, l’après d’hier, l’après. Et pour recommencer il faut…

Vide

Yves Klein je ne suis pas seul je suis l’autre l’isolé loin perdu sa cause une nuit une nuit sans nuire pas plus qu’un jour luit une nuit un lui je pleure où se cache le noeud de mon problème…

Du lendemain 1.1

Image via Wikipedia Elle regardait par la fenêtre, les yeux portés loin sur l’horizon au delà de l’océan. Quelques minutes ainsi et une phrase :  » Tu sais, j’aimerais vraiment que nous fassions l’amour… » Il était lui assis sur un…