Blanche fleur

Tony Gleaton, Black Girl, White Flower, 1992

http://www.tfaoi.com/aa/2aa/2aa292.htm

 

Si je ne peux te dire merci

si les mots nus n’ont que du mépris

la rumeur ronge

comme ces humeurs songent

 

Si je ne peux te dire ici

ce que les temps jusque là m’ont noirci

comment redire aussi le coeur le coeur qui refleurit

l’humeur rouge

comme cette rumeur qui abrite mon songe

 

D’amour

oui d’amour qui casse la rime

 

Ou la retient

quand elle revient

la rassemble

dans des parures comme des ensembles

 

Quelques baisers

tracent ici évadés

de notre nuée

 

P.08

7 commentaires

  1. marlou dit

    Éreintée moi de ce tour du monde (sourire)… bien court … mais bien fatiguant … comment ne pas passer un temps chez toi Pant … alors que je sais si bien que tes mots ne seront que calmants et relaxants … !!!

    Superbe ce dernier texte … j Aime … !!!

    Baiser

  2. pant dit

    Merci mesdames, Laura content de te voir ici, j’irai te lire sur ton site, j’ai survolé, et j’ai vu Baudelaire et Nerval, donc je vais m’y pencher, suis assez Baudelairien dans l’esprit, parce que bon dans les mots c’est autre chose…
    Juliette, merci de vos quelques mots délicatement posés, qui font un bel ornement à cette blanche fleur, j’aime aussi vos mots, votre site, votre manière de manier l’éros, donc à suivre…
    Marlen, toujours rapide comme l’éclair de ton pinceau, le mot leste et juste issu du coeur, merci encore à toi fidèle amie, et bientôt ton aqua-rêve 3, je le vois presque…

  3. marlou dit

    À moi de te remercier Poète pour ces superbes lectures … moi aussi Notre (sourire)aqua`reve 3 je le vois presque … car tes mots sur mes couleurs ne peut faire qu un grand succès de ce livre … !!!

    Baiser coloré sur Toi Pant …

  4. pant dit

    Merci Marianne, très tendre conclusion.

    Oui Marlen juste à souhaiter que cette nouvelle collaboration marche mieux que la présente « à vif… »

Laisser un commentaire