Ex3me Dimension/ De comment s’affranchir

vibration

Le regard nu
solidement perlé
toutes les nuits sur la peau
parmi les traces quelques grains
de sable ou d’or
oui dort pendant que je te caresse

Le regard lu
parfaitement reposée
toute la journée t’enroulant autour de moi
liane d’acier à la charbonneuse douceur
m’offrant d’autres encore pensées

quelques peines et pleins de lueurs…

P.07

ps/ ce n’est qu’un essai de reprise, ne vous étonnez pas du style, et du fait qu’il peut ne pas rester longtemps en ligne.

Powered by ScribeFire.

3 commentaires

  1. pant dit

    Juste un effort pour trouver le bon balayage de mots pour sertir tout ça sur la peau noire, si beau cette peau qu’on aimerait écrire dessus. Voilà le rêve de l’instant pour un poète. Je vais tenter de continuer dans cette Série Noire, si je trouve encore de belles photos de femmes noires et si je me maintiens dans l’envie d’écrire. Surtout.

  2. Marlou dit

    Ce retour … Pant … j aime … !!!

    « il peut ne pas rester longtemps en ligne. » tu ne vas tout de même pas censurer tes propres mots chez toi (sourire)

    Baiser … A …

Laisser un commentaire