Le meilleur

Le meilleur si j’ai quelque chose à dire
mais je n’ai plus la méthode non sur mon chemin tout se dérobe
j’irai longtemps vers cette plage où toi mon âme se noyait
je sais
le temps souvent s’entraîne et là dans les moraines sur le long temps
j’veux des « jeux thèmes » ne plus m’embrumer les cartes

 

Et sur le sable redéployer mon univers
on y aperçoit peut être pas grand chose
un presque vu une ombre
celle d’un charme que je n’ai jamais fait pousser
même lors quand je me nommais forêt

 

Mais la fatigue me prend je n’ai plus d’arbres plus de clairière
je vais me condamner
mauvaises humeurs
et de bonne heure quand je la tends cette main
que je l’ouvre sur ma fin
sur la bordure pas sur la rive non au bord de la paume
là tintent encore les vagues et
sur le sable je vois un autre grain de poussière

 

Que reste-t-il encore de moi ?

 

P.07

Laisser un commentaire