Et il pleut quand il, peu si peu…

Si tu me vois je le sais aussi, le manque, d'images comme de rage, si tu me vois et moi quoi alors, tes yeux, ta peau qui se froisse, et le vent délasse, si tu me vois, moi rien, si la vie d'image c'est naitre dans son cœur à l'autre part oui une part s'en fuit Si tu me choix l'oreille vagabonde vague à bonde qui s'emplit et oui sent ce parfum de…

Continuer la lecture

À la…

Que sous ma lune il n'y ait plus espoir tout n'est ici pas signifiant pas ou peu j'ai dit que de la chair naissent ou sortent des mots mais aussi je les sens plutôt fort en moi en émoi non ? Alors je me pince, je presse le muscle mou rien n'en ressort cela ne fait pas malle hélas Et reste bien vide Que sous ma lune je ne pose que de la…

Continuer la lecture

Rouge

Le rouge a gagné dans ces lieux où ma chair se tisse en mots. Le rouge est mis, car il est de mise, la chair c'est le geste de la passion qui se dépose, c'est la fin de l'horizon, qui, de loin se porte en près de soi, et qui tissé par deux vers soie devient l'aube, lieu de lumière naissante, troublante, mais lieu d'obscurité qui résiste. Le rouge de l'amour puissant comme…

Continuer la lecture

Mots fantômes 2

De Cat/ 4h 40 – qu’est-ce qui lui prend de regarder l’heure tout le temps, elle qui vit sans, décidément rien n’est plus comme avant … faire avancer, souffler dessus pour que ça aille plus vite … Une femme à la terrasse du café parle d’incantation à la Nive ? Qui pourrait-elle donc incanter elle qui a paumé son cœur quelque part et ne se souvient pas où … 15h 49 – faim,…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License