Delphes

Tu avais ouvert la porte
presque Égaillée
nous nous sommes égarés
près de Philadelphie

Même si sans promesses
nous nous serions aimés à Delphes
sans garantie il est vrai
mais que de promesses
tu n’as pas su tenir

Pourras tu me dire ce qui brûle entre nous
moi j’y vois tes propres mots
tu parlais de sagesse peut être par politesse
tu parlais de nos jeunesses il y a deux mille ans
peut être par insolence oui
par sapience non

Mais nos caresses sous le sable
et de ces murs du château ivres
tu y avais ouvert une porte
moi qui ne supporte pas ce feu
je me retire du jeu
de craie d’ardoise tu les as effacés
tes mots mais
pour les vite remplacer
pour les si vite remparer

Même sans promesses
il y avait du coeur
celui que l’on veut maintenir
dans l’idée du respect
sans garantie il est vrai
c’est un peu comme une demande en mariage
on ne sait jamais qui lui tire les fils
à cette marionnette
elle qui se dit libre est ce qu’elle se lie aussi
dans la liberté comme dans la sévérité

Tu avais ouvert la porte
presque Égaillée

Nous nous sommes égarés
il y bien trop de murs à Philadelphie

P.06

Laisser un commentaire