Tomber

Tomber d’une fleur automne
même pour toi
c’est tomber d’une peur de l’homme
ici la sainte croix

Pleurer d’auteur en somme
même pour moi
c’est pleurer une douleur qu’on gomme
là ainsi le saignement c’est toi

Brûler c’t’ivresse qui bourdonne
mes mains au plein coeur
lourdes mes tempes
tenants² comme maintenant
mes dégoûts du temple

Tomber d’une fleur tristesse
ma fée qui se blesse
se retient à peine aux rideaux
si tu ris d’elle
toute cette eau glisse sur ma peau
aime là si d’un mot je porte plume d’une aile

P.06

4 pensées sur “Tomber”

  1. « Tomber d’une fleur automne
    même pour toi
    c’est tomber d’une peur de l’homme. »

    Voilà qui va bourdonner dans ma tête un petit moment…

  2. Bonjour cher Poète!

    C’est magnifique ce site! Ça donne envie d’acheter votre recueil! J’adore votre style, qui me ressemble beaucoup.

    Je risque de devenir un habitué d’ici, je tenais seulement à vous le dire.

    Étant moi-même poète, mais du Québec, si la vie vous intéresse, et l’amour, surtout, surtout l’amour, passez me voir sur mon site, et on s’échangera !

    Passez une très excellente journée!

    -RedSaber
    http://www.redsaber.com

  3. eh bien merci 🙂

    passé très rapidement sur votre site, vais le mettre de suite dans mes liens, et aller le lire par petits bouts pour le déguster 😉

    ce que j’en ai vu me plait fort aussi !

Laisser un commentaire