L’usure loin

L’usure du temps et ses laines au tendre mot oui comme à la grâce yeuse n'entrait dans la ruelle que lente et blanche comme ses yeux jamais ne s'ouvraient car il y avait avant et après des paupières peintes ou gravées, et encore à s'ouvrir jamais sur ses yeux, que des paupières qui tachaient dans mon coeur des impressions oui comme désimprimées sur mon âme des mots qui effaçaient nos mémoires. Nous savons…

Continuer la lecture

Café Bertand

Âme Rock... Café Bertand du vrai du pur du brut, paroles et guitares. Les vents Comme je la reconnais celle qui se tient là devant moi Et laissez-moi vous dire...merci ! O combien Madame Il suffisait simplement de regarder au fond de mes yeux Tout au fond pour voir si il y avait encore du feu La flamme a changée certes... Mais plus belle et plus bleue Elle est même parfois un peu…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu
Creative Commons License