Ecrire ?

Du Bellay, dans sa Défense et illustration de la langue française :

« Qui veut voler par les mains et bouches des hommes doit longuement demeurer en sa chambre; et qui désire vivre en la mémoire de la postérité doit, comme mort en soi-même, suer et trembler maintes fois, et autant que nos poètes courtisans boivent, mangent et dorment à leur aise, endurer de faim, de soif et de longues vigiles. »

De la peine et du devoir ? de la sueur pour faire rire des ingrats ? de plaisir aussi pour quelques uns qui savent l-r-ire ? de la gloire pour finir en cendres ? du besoin d’une addiction pour continuer de vivre ?

Laisser un commentaire