A mi mots

Ce que tu m’apportes
le vent lui l’emporte
alors pourquoi encore
se regarder comme ça
amis mots

ce que tu apportes
le temps lui s’emporte
alors on sait encore
se quitter c’est trop peu comme ça
à mi mots

je sais que tu pleures
les fleurs
c’est plus vieux à l’intérieur
y a pas que l’enfer qui mouille
y aussi le vent qui nous fout la trouille

je sais que tu es forte
assez pour bien fermer ta porte
que t’as pas peur du sang quand il coule
même si le mien fait des vagues de la houle

ce que tu m’apportes
le vent lui l’emporte
alors pourquoi
se regarder seulement
à mi mots
amis mots

Pant2005

2 pensées sur “A mi mots”

  1. Parfois tu poses des mots, des mi mots que le vent emporte. Et moi tes mots, tes amis mots, je les sens qui m’emportent m’envolent, et je prend conscience que si les ailes servent avant tout à voler, elles sont aussi très utiles quand vient le temps de se poser.

    Merci Gentil Poète 🙂

Laisser un commentaire