Je tremble pas
Je chêne pas
Je hêtre pas
Je bois pas
A pas la rivière fluide qui dérange
Et qui voile comme tes mots lents sur le Gange

Je dors pas
Je mort pas
Je sors pas
A pas et
Je rentre de guingois
Dans l’envers de ce monde qui demeure le choix

Putain d’endroit

P.2005

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour votre blog qui sort vraiment de l’ordinaire… je m’abreuve de vos mots jusqu’à plus soif, mais la soif revient toujours…
    Bonne continuation

  2. c’est moi qui vous remercie 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Creative Commons License