Les mots ne sont que des lèvres…

Pour que l’on s’en souvienne
les mots doivent devenir vos lèvres,
traqueuses de vos désirs,
menteuses et fières aux baisers.

Pour pas qu’on se méprenne
et ne voir qu’un fouet, qu’une cravache,
que l’on se plait à dénommer pensée,
mais dénommons là vraiment et elle n’est qu’un coup de trop.

Et frapper n’est plus caresse, n’est plus que violence.
les mots ne peuvent pas être à la main comme un sabre
ne le doivent pas, plus en ce jour.

Les mots doivent devenir vos lèvres
craqueuses et ivres de vie
de souffle unique chaleur le promotteur
et encore s’ouvrir aux baisers.

2005.P

1 pensée sur “Les mots ne sont que des lèvres…”

  1. « et ne voir qu’un fouet, qu’une cravache,
    que l’on se plait à dénommer pensée, »

    Tiens…c’est vrai, l’image est parfaite.

    Chris

Laisser un commentaire