Unital 4-Décisif

Personne ne m’a ressemblé si mort
Ni même rassemblé plus fort
Pour m’aimer à m’étrangler au bord

Comme cœur qui rive le sang en matador
J’espère de ce livre une extinction
Décisive
En fête nous rassembler autour d’un océan
Au fait nous préparer, vivre un temps à la longueur du ruban

Ce n’est pas terriblement sympathique
Mais revivre une autre fois dans une fleur
Vaudrait mieux que terminer comme ça pathétique
Je sais, je sais, c’est un peu TOC comme douleur

Le mépris, le rejet, la misère
L’enfer
Même pas, las me voilà loin des rives
De l’unité que la matinée m’avait promise

Je me suis surpris à trop penser
Des idées noires pour pas changer
Mais pauvre cloche à quoi te sert d’écrire
Te décrire ?
Rien ne sert à rien, et Killroy was here

Et laisse moi rêver au placard capitonné pour ne plus rire
Et laisse moi penser que finir ma vie au mitard ça serait pas pire.

P. 2005-01-20

Laisser un commentaire