La salle des Ombres

les photos sont de mon ami Marc Amsallem

sdo_general

Des murs noirs au fond
Des volutes de fumée passant dessus, se contournant les uns les autres
Peuplants les ombres, dessinant le ciel sur la tombe, et le cœur sur l’ombre.

Une pluie de pétales de roses, rouge, si rouge, le sang en perle et le parfum qui s’en exhale est un heureux mélange de fleurs et de saveur. Et aussi sur le sol, des monceaux de roses rouges incarnats, des hauteurs célestes, comme d’un épais tapis.

Comment brosser les lieux de mon pinceau
Alors que mes doigts mouillés
Se sont couchés sur ta peau ?

Alors que le ciel de mes ongles recouvre ainsi le clavier de mes pensées.

Cette salle est immense, les lumières s’y cachent et pourtant
Elles ressurgissent en flammes, en flashs, parfois comme des projecteurs photographiques, comme des espaces de studios, chaque espace séparé par un modèle de lumière différente mais sans que cela soit figé quelque part, la lumière, les espaces, les êtres tout cela bouge.

Une musique métallique, industrielle doué de sens
Une voix éternelle de femme qui telle the gathering
Tisse les entrelacs de l’océan dans le même temps

Des femmes enchaînées, des cages, des mats de fer noir qui tombent du ciel.

 

-CHANT 1 –

sdo_chant1

Lisa un pagne de cuir si noir que sa toison s’y mêle
Dance lascive sur “ even the spirits are afraid

21 réflexions sur « La salle des Ombres »

  1. disons que les autres photos de Marc je les attend, elles sont toutes plus belles les unes que les autres, et ne peuvent que magnifier mon simple travail.

  2. De toutes Beautés!! au pluriel car je parle des textes et des photos qui se conjugue dans une sensualité raffinée…MAGNIFIQUE!!!

    Et je dis : Donnez nous en plus!!!

    Chris éblouie

  3. ben oui quoi c’est vrai, moi aussi je sens que j’ai le droit de visiter, d’apprécier,de lire , de voir de ……….
    en 3 mots magni fi que

    je parle des photos et des textes

    ah si j’avais trente ans de moins pom pom popom

  4. Delices des corps et des mots qui semparent les uns des autres. aux textes fulgurants aux photos sur la lisière, je prends ce qui est offert.
    Tout se balance en rythme si singulier, en mélange savament dosé, toutes les barrières qui en les franchissant perdait cet somme d’ecrits et d’images sont tenues a distances, merveilleusement.
    Lisa anna

  5. Comment ne pas être sous la charme et tomber en extase devant la beauté des photos et des textes ..

    bravo je suis charmée …

    LOUNA.

  6. En ombre et en pénombre, la sensualité aux portes de la perversité pour sublimer la passion en ombre de Soi projetée aux chaînes de l’amour …
    cat 2006

  7. Métal qui coule le long de mon corps arqué, je cristallise mes ivresses en chaînées et corsetées au goût de ton souffle rauque … la saveur à ma langue, je réinvente en creux et pleins au coeur de ma main l’amour en extase, en pénétrance caresse… croque aux délices de ta chair carminée en perles de sang et m’incruste dans chaque interstice laissé à nu, en apothéose d’ivresse aux ténébres musicales, envahissant mon ventre hurlant en lascive jouissance… soumise …
    cat 2006

  8. A l’aube de la nuit profonde, en gestes précis, tu m’envahis en chaleur en raidillon jusqu’à l’intime … En corps à nu, ton coeur en volutes spasmiques frôle, fouille, goûte, pénètre, jou/i/e à ma chair ouverte en offrande soumise. Mille mains aux doigts inquisiteurs jouent la partition de mes gémissements en corde tendue au paroxysme de nos désirs… et l’humide excitation explose en apothéose lumineuse jusqu’au creux de nos reins enlacés …

    cat 2006

  9. Pensées tumultueuses à tes mots pénétrants, je fouille les subtilités des désirs de ta peau auréolée à l’envie de mes mains et savoure ton plaisir à l’orage de mes tendresses. Moments d’exaltation en délices divins, je laisse filer mes pudeurs au vent de mon audace brûlante et ma bouche avide goûte avec délice au sucre de ta chair …

  10. Tout simplement … Pant … !!!

    Comment ne pas faire remonter cette suite de textes alors qu ils me sont apparus dans textes choisis … !!!

    Sensualité … Jouissance … Désir … Passion … bien peu de mots pour décrire ici photos et mots … !!!

    Si j ajouterais tout de même … Amour …

    Baiser … A …

  11. je dirais simplement pour ces textes so so incredibly « the truth » that’s that!well well done

    « LA NUIT EST UNE FOLIE ROUGE » de Louix Calaferte (La mécanique des femmes)

    « Quand tout elle aura fait devant toi…
    Ton S…. (& corps entier) sera Malade… »

    kiss & merci

    1. J’ai acheté et lu ce « mécanique des femmes » très fort comme texte, je lirai d’autres Calaferte je pense, et j’ai dans la tête un texte dans le ton, que je pense nommer « mécanique des flammes ». Merci de la découverte T’Isa.

    1. Euh c’est un peu raccourcit ça…Ce texte est un rien plus vaste qu’un simple fantasme BDSM chère Laura. Il n’est là que pour symboliser que les sentiments existent qu’importe la forme de la relation. Et j’avoue quand à moi, que le BDSM ne me tente pas plus que ça, même si ce fut un horizon de fantasme à un moment… C’est un texte fictif, c’est une création littéraire et sensuelle.

  12. Impatiente de lire cet autre texte *mécanique des flammes* avec ce titre ca annonce plutot bien … déjà j ai des images en tête (sourire) et pourquoi se le cacher cette salle des ombres est sensuelle et plus à en donner des frissons et non glacials … !!!

    Autre baiser Pant

Laisser un commentaire