Ann Liz 3

la nuit dévoile
ton corps se voile
et l’abandon
tout ce que je veux
tout mes besoins
tout mes chagrins
de ton repos
une nuit passée
une nuit perdue
tout qui s’enfuie
dans les feux d’ombres de ta toison
mourir enfin
mais pas de chagrin
du seul plaisir de te reveiller
et de tout recommencer

Pant.2004.

Laisser un commentaire