Tango Griss ++

donner du vin pour le boire
donner du temps pour l’espoir
donner de l’amour sans déboires

___

dans ton sang deja niche le soleil
et pur comme diamant ton sourire
naive image
it’s only you

dans tes cheveux des parfums de fleurs
et dans ton coeur comme l’eau
naive image
it’s only you

sur ta peau velours peche miel
douceur
et dans ta chair émotion tendresse
naive image
it’s only you

j’aime ton rire
perle du matin
j’aime tes sourires
topaze pour mes nuits
naive image
it’s only you

___

je ne sais souvent qu’une chose
c’est que souffrir est mon lot depuis mon enfance
et que seul je serai toujours dans ces moments là
l’amour ? je ne sais, parfois jamais ou souvent parfois
un masque de fer oui peut etre
lourd et saillant de mille pointes
« mais je ne peux plus pleurer je n’ai plus de larmes
je ne peux plus crier je n’ai plus de cris « (hommage a Oxmo)
je ne sais si je suis un sage, un homme, un soldat, un ange, un démon
je ne sais si je fais souffrir, si je fais rire, si parfois mes mots portent
autre chose que ces histoires qui s’emportent et insupportent aussi
j’aime pas faire mal mais je le fais, je me le fais souvent
enfant je crois ne j’avais l’avoir été
du grandir trop vite
trop de cris trop de douleurs de souffrance de maladies aussi
du grandir trop vite
ai je été un enfant ?
je lisais a 4 ans, plongeant derechef dans les mysteres de l’imaginaire
de l’autre qui ecrit
de l’autre qui me montre
alors des séries noires a 5 ans ça calme, ou ça attise le désir et le besoin d’amour
je ne sais ce que je suis
un pauvre un sage ou un pleureur
un homme qui partage surtout ses pleurs
mais ils sont secs comme des pics acérés

alors que suis je ?
oublié
je m’oublie, je martele les mots sur du papier
j’endosse des roles
des mauvais roles
mais je ne sais lequel est vraiment le mien
savourer le role du chef
il me va mal et je n’aspire qu’a la paix
ma livre de chair je la partagerai avec une ame
la mienne si j’en avais une
voilà
je me laisse aller c’est pas mon style
dans ce post qui n’est pas le mien
c’est pas mon style
mais là je suis hs, off, j’en peux plus
craquer ne sert a rien
alors je ne craque pas
je croque, je croc
et que le ce grand cric repasse pas par là
j’ai perdu tous les miens
alors reconstruire
oui
je le fais
mais en souffrance dans le doute dans l’insouscience ou dans l’inconscience
comme le soldat qui va au feu sans penser qu’au dela de lui c’est les flammes et une guerre qui n’est pas pour lui
alors mourir oui pour des idées
mais je prefererai encore mourir pour les miennes
si j’en avais
voilà
trop de mots qui veulent rien dire
qui passeront encore au travers
de toute façon on me lit sans me comprendre
et je l’ai voulu aussi ainsi
on ouvre jamais la porte de la chambre des tortures
quand on a de la pudeur, enfin ce qui y ressemble
seuls ceux qui sauront percer par leur courage leur grandeur leur volonté (choisissez et cochez) seuls donc ceux là passeront le mur
et sera t il mieux pour eux ou pour moi ?

là est la seule question
est que je m’en sortirai de cette vie ?

___

un arrière gout de nulle part
avec vue sur le vide
rien d’autre qui m’interesse
où va t on quand on rêve qu’à moitié
où va t on quand nos rêves sont en papier

peut etre que le silence est la plus belle des encres
et pour la deuxieme feuille ecrire en la pliant
des mots pour la cacher, des maux pour l’abimer
où va t on quand nos rêves sont en papier…

qu’est ce que vous croyez ?

___

une rose à plier
contre
une rose à couper
pour
une chose agrippée
contre
un mur tombé
pour
une cause à pleurer

___

un Tango en coupe pour la soif
ou une coupe en Tango pour la suite
encore une drole d’idée pour une idée moins drole
paumé l’instant, encore perdu.

___

un Tango en plume pour la soif
une ruine en sol pour la rime
une histoire d’amour pour la crime
un passo doble pour rêve d’histoire
un baiser brulant pour partir en fumée
pret pour le voyage

Pant 2004

Laisser un commentaire