UNE DERNIERE DOUCHE

Je sens la buée autour de moi
Mon corps s’éponge et mes rêves se creusent
Mousse au cœur de la peau
Plis et replis accaparés

Chaque goutte chaque mot
Que j’entends tomber sur moi
Font, confondent mes horizons perdus

Ce que je veux parfois comprendre
C’est quand mon cœur saigne tant
Pourquoi l’eau ne lave pas tout
Ce que j’aimerais savoir
C’est quand tes mots me surpassent
Que font les vagues de cet océan

Briser le rideau de gouttelettes
En horizon surpris
En horizon meurtri

Chaque goutte chaque mot
Que j’entends tomber sur moi
Font, confondent mes horizons perdus

Que mes yeux s’ouvrent enfin
Que mes larmes coulent demain
J’ai dans cette douche
Comme un mauvais goût dans la bouche

Tu veux que je choisisse
Nos cœurs ne veulent pourtant pas trop casser
Et les risques sont grands
J’ai déjà trop d’eau dans la gorge
Et voilà que je me noie
C’est peut être finalement mieux ainsi
Laisser la tête relevée
Et prendre en moi toute cette eau
Et à toujours s’effacer

Chaque goutte chaque mot
Que j’entendais tomber sur moi
Confondaient mes horizons à jamais perdus

Pant 2003-11-18

Laisser un commentaire