TROP

Sous ma peau des perles d’eau
Des éclairs, des groupes de mots
Trop de Toi

Dans mon cœur des étoiles
Des masques, du feu, des voiles

Trop de Peur
Parfums de Scandales

C’est l’envers qui nous désole
C’est « l’Apers » qui fait de nous des fantômes

Alizés élisez mes mains
Pour qu’enfin il y ait un Destin

Trop peu de Foi
Trop peu de Toi

C’est l’hiver qui nous nuit
Et nous enterre à la Vie

Laisser un commentaire