MISS TERRE FUTURE

T’en souviens tu des mausolées où le vent se terre
Lassé de vivre là tant de mystères
T’en souviens tu des îles lointaines traumatisées
Prises par les glaces du calendrier

T’en souviens tu ma place en ce temps illumine ma planète
Futur exprime la vie qui presse le vent à plaine éclose
T’en souviens tu ma tresse écrase les ombres délètères
Passé explose cette mort qui tisse le monde à faire pleurer les roses

Les arbres sont tombés dans les griffes des ilotes robotisés
Les ombres sont masqués par le sable du paludier
Les robots portent le vent comme une crêpe dentelle
Mes lèvres sur cette déchirure trâment le temps à venir

T’en souviens tu des mausolées où le vent se terre
Lassé de vivre là tant de mystères
T’en souviens tu des îles lointaines traumatisées
Prises par les glaces du calendrier

Est ce que les arbres auront encore envie de tirer le monde vers le ciel
An 2010 ?
Est ce que le sable coulera comme mes mots mes poêmes, en une vague d’esprit lointaine
An 2010 ?

Laisser un commentaire