maquillage

allongé

j’ai maquillé le sable à ton image
tracé tes yeux par contour sans les déranger
découper tes lèvres dans un contour sans rien oublier

j’ai maquillé le sable car tu n’es plus là
alors que
alors que

mais hélas le vent que voici
emporte tes lèvres au paradis
que me restera-t-il pour me faire des baisers ?

un amoureux seul
ne peut qu’aimer par esprit
mais le gout de tes lèvres
je ne le veux en souvenir
il est plus fort qu’un reve
et efface toutes les réalités
et me force à les subir

pour toi…

Pant.2003

Laisser un commentaire