L’UNE ET L’AUTRE

Comment aimer Lune et l’Autre ?
Lune ma joie de plaire
l’Autre Soleil à déteindre en gros grains

Comment choisir le plaisir de l’Autre ?
Quand cela veut dire se priver de joie ?
Les artifices du mensonge,
Les raideurs du non partage,
Les rivières de non sens,
Les particules d’inéxistence ?
Rien ne peut que nous séparer
Tout est à faire, tout est à refaire

Et ce bras replié sur ma tête, fait de l’ombre à mon coeur
Ce bras que je prends comme un masque à mes passions
C’est de ne jamais se découvrir qu’il faut se battre pour être
Tu es l’Origine du manège de mes sentiments
l’Eternel Axe de ma région Centre
« ElLe » est vive cette image
Comme un rire
Comme un soupir
Et les anges, les démons, les marquis du sang, les artistes du vent
Les rivages du sale temps… Rien ni Rien ne sera plus la même émotion
Rien ni Rien ne pourra vaincre ces détresses illusoires

C’est dépareillé que mon corps vous parlera, vous reconstituera
C’est appareillé que nos âmes partiront pour le loin temps

Laisser un commentaire