A QUOI BON

Quand les arbres s’envolent au coeur de nos messages
Quand les mondes acidulés ne rêvent plus que peur et vaseline
Quand le soleil est un masque vide composé de silence

Quand les valets de coeur ne savent même plus faire rire leurs amies
Quand les monstres souriants ne se font plus que nommer clown
Quand le vicious n’est plus qu’un rotten sous sa sid
Quand le monde est un cloaque où les silences ne valent plus de vent

Quand mes roses ne peuvent que saigner leurs larmes brûlées
Quand mon âme ne sait plus où courir dans le CarnaVlad de l’empaleur

Je n’ai plus de mots assez purs pour savoir pourquoi je ris
Je n’ai plus que la haine de me savoir interdit

Ah quoi bon…

2 commentaires

  1. Kriss dit

    ..je m’aventure en terres inconnues, où règne les Ombres pâles et la Lumière tamisée, les terres du prince Pant.J’ai cessé de chercher à comprendre, il faut juste se laisser porter par le courant, bercer par la marée d’équinoxe des mots, et la musique silencieuse..

    ces textes que je ne connaissaient pas sont très beaux.

  2. pant dit

    chercher à comprendre ? non, se laisser porter et lors cela peut apparaitre
    en tout cas heureux de te voir pres de mes mots 🙂

Laisser un commentaire